Mang'Impressions : Chroniques de lectures de mangas

Happy ! – Tome 7

Ecrit par David le 28 mai 2011
Happy ! - Tome 7

Happy ! - Tome 7

Miyuki est en finale de la coupe Cleopatra et affronte Takana. Malgré les consignes de Thunder, notre héroïne semble jouer sérieusement et met toutes ses forces dans la partie. Pourtant, la finale est loin d’être gagnée, car son adversaire, sous la pression des enjeux, se dépasse et joue le match de sa vie. Quelle sera l’issue de cette finale charnière pour Miyuki et ses proches ?

L’essentiel du volume 7 de Happy ! est consacré à la finale de la coupe Cleopatra. Profitant de la large place accordée au match de Miyuki, le tennis y occupe une place prépondérante, comme cela a rarement été le cas depuis le début de la série. Avec deux joueuses de talent, jouant le coup à fond, la partie est serrée et nous offre une intensité et un suspense redoutables. Et ce ne sont pas les intermèdes, mettant en scène les proches de notre héroïne et leurs réactions devant la finale, qui atténuent cela. Ces passages, comme le fait de voir notre héroïne se dépasser, créent chez le lecteur une réelle ferveur. Celui-ci vit véritablement ce match, comme s’il était le plus fidèle supporter de Miyuki. De ce fait, l’issue de la finale est aussi attendue qu’accueillie avec une certaine émotion.

La fin du match laisse d’autant moins indifférent qu’elle s’accompagne d’un tournant dans le récit. En fin de volume, on assiste effectivement à une redistribution des cartes. Changement de décor, changement d’attitude de certains personnages envers Miyuki et nouveaux enjeux ambitieux. Tout ceci donne un nouveau souffle à la série, parfaitement illustré par la chute inattendue, mais ô combien passionnante de ce tome. Enfin, même s’ils ne perdent jamais totalement leur rôle d’amuseurs, certains personnages secondaires s’épaississent dans ce volume et, quelles que soient leurs raisons, voient en Miyuki l’espoir d’un avenir radieux. De son côté, Choko est toujours là, plus perfide que jamais, et ne perd jamais une occasion de mettre des bâtons dans les roues de notre héroïne. L’auteur nourrit toujours la rancœur du lecteur à l’égard de ce personnage, toujours comique dans son rôle de méchante de service, et lui fait attendre avec impatience le moment où elle tombera de son piédestal.

Le septième volume de Happy ! représente donc un vrai sommet et une charnière pour le récit. Naoki Urasawa ne rate pas le tournant et nous livre un moment de lecture captivant, à la hauteur des attentes et des enjeux. En outre, le titre reste toujours aussi drôle, principalement grâce à ses seconds rôles truculents. Divertissant et captivant, que demander de plus ? Tout simplement la suite, qui sortira en France le 17 août.

1 commentaire

Mang'Impressions » L’année 2011 du manga vue par le petit bout de ma lorgnette

Le 4 janvier 2012 à 20 h 14 min

[…] Happy ! – Tome 7 […]

Ajouter un commentaire