Mang'Impressions : Chroniques de lectures de mangas

C’était Nous – Tome 14

Ecrit par David le 5 mars 2011
C'était Nous - Tome 14

C'était Nous - Tome 14

La fin du volume précédent de C’était Nous nous laissait sur notre faim, au beau milieu d’une confrontation entre Yano et Takeuchi à propos de Nanami. Onze mois plus tard, le tome 14 du manga arrive à point nommé pour éclaircir cette situation tendue et faire avancer significativement tout ce petit monde. L’attente fut longue et insoutenable, d’autant que, peu à peu, on sent le dénouement du manga se rapprocher.

Même s’il adopte un rythme plutôt calme, conforme aux jours de routine qui passent pour les personnages, ce nouveau tome de C’était Nous s’avère particulièrement riche. Il contient plusieurs rencontres et discussions clés, qui sont autant d’avancées majeures pour l’intrigue. Ces dernières apparaissent d’autant plus cruciales que l’on sait le titre dans sa dernière ligne droite. C’est l’avenir du couple vedette de la série qui se joue en ce moment-même. Bien que le titre du manga invite au pessimisme, rien ne semble joué d’avance, ce qui ne rend le récit que plus captivant, et aussi imprévisible que l’insaisissable Yano.

Si C’était Nous nous tient ainsi en haleine, c’est principalement grâce à ses protagonistes. Depuis le début de la série, en quatorze volumes, nous avons eu l’occasion de faire leur connaissance, de sympathiser avec eux, de partager leur quotidien et de découvrir leurs traits de caractère, leurs manies, leurs dilemmes et leurs souffrances. Autant de facteurs qui font que l’on s’est attaché à eux et que l’on suit avec intérêt et émotion leurs parcours respectifs. Malgré leurs hésitations, tous tracent petit à petit leur route et progressent à leur rythme. Dans ce volume, leurs choix déchirants enclenchent un mouvement inéluctable, dont on ignore encore la destination.

Toujours aussi parlantes et touchantes, notamment parce qu’elles privilégient le quotidien, les existences que nous narre C’était Nous font du titre une réussite qui ne se dément jamais. Je ressors logiquement de cet excellent volume 14 avec autant de satisfaction que de frustration, tant est grande mon envie de lire la suite du manga. Une nouvelle fois, il va falloir prendre son mal en patience, celle-ci n’étant pas encore sortie au Japon.

2 commentaires

Rukawa

Le 7 mars 2011 à 2 h 20 min

ayé enfin lu, et comme d’hab on reste encore sur notre fin.
la mangaka avait dis dans l’interview que j’avais faite que ‘si tout se passait bien’, le manga finirait au tome 14 … j’imagine que le 15 sera le dernier … on est bientôt au bout… j’espère que Soleil survivra jusque là …

David

Le 7 mars 2011 à 9 h 01 min

Sur le site de Soleil Manga, ils annoncent justement la série terminée en 15 tomes. Mais comme ce tome 15 n’est pas encore paru au Japon, je ne sais pas si c’est une information ou une erreur de leur part…

Pour ma part, je suis resté moi aussi sur ma faim, mais c’est uniquement en raison du rythme de sortie de la série et de mon envie de lire la suite. Car, sur le fond, je n’ai rien à reprocher à ce volume que j’ai trouvé très complet (beaucoup de scènes fortes, des avancées significatives dans l’intrigue).

Ajouter un commentaire