Mang'Impressions : Chroniques de lectures de mangas

Puzzle – Tome 6

Ecrit par David le 21 février 2011
Mots-clés : , ,
Puzzle - Tome 6

Puzzle - Tome 6

Le sixième volume de Puzzle nous offre deux récits distincts, et autant de nouvelles pièces du dit puzzle que Ryô Ikuemi nous propose de compléter. Dans sa première moitié, la mangaka termine le chapitre consacré à Roku et à la manière dont il va faire le deuil de son amie d’enfance, Nozomi. Par la suite, elle revient sur Kanna, dont elle complète le portrait et le parcours par l’intermédiaire d’une nouvelle époque de sa vie. Cette fois-ci, on la découvre à l’université à travers le regard de Momoka, une de ses camarades de classe, amenée à se rapprocher d’elle.

Sans pour autant perdre de sa qualité, on peut dire que Puzzle souffle le chaud et le froid dans ce volume. La raison d’un tel écart est évidemment à chercher dans les deux chapitres qui le composent. Le chaud, c’est évidemment le premier, qui vient compléter sans fausse note l’admirable tome précédent. L’histoire de Roku, bonifiée par des personnages d’une grande justesse, est peut-être une des plus touchantes du manga jusqu’ici. La présence de la petite narratrice, ainsi que la petite touche de fantastique, contribuent à l’atmosphère aussi mélancolique que positive de ce chapitre. Malgré la tristesse qui s’en dégage, l’auteure réussit à nous communiquer le réel enthousiasme pour la vie qui anime chacun des personnages. Et c’est encore plus flagrant une fois le chapitre conclu, quand ils ont tous surmonté leurs difficultés. De plus, Roku est un personnage sympathique et attachant, qu’on aura grand plaisir à retrouver à l’avenir. Vu le synopsis général de l’œuvre, ainsi que son concept, il ne fait aucun doute que ce moment surviendra prochainement.

Quant au froid, tout relatif, je l’ai ressenti au cours du retour sur le devant de la scène de Kanna. Attention, n’allez pas croire que cet épisode est moins intéressant ou moins parlant que ses prédécesseurs, car il l’est tout autant. Toutefois, je n’ai pas réussi à m’attacher à son personnage principal, ce qui a réduit mon intérêt pour ses atermoiements. Mais ce n’est en aucun cas un reproche adressé à l’auteure, juste une simple question d’absence d’affinité : comme dans la vie, on ne peut pas apprécier tout le monde. En effet, en toute objectivité, avec son caractère bien à elle, Momoka est un personnage aussi consistant et convaincant que les autres acteurs de Puzzle. De ce fait, malgré ce bémol très personnel, cette nouvelle tranche de vie est aussi réaliste que ses devancières. On y retrouve des personnages très humains, dont les réactions et les relations apparaissent authentiques et loin d’être écrites d’avance.

Ce qu’elle perd en implication de ma part en raison de Momoka, cette deuxième moitié de volume le récupère largement de par son statut de nouvelle pièce du vaste puzzle qu’est l’œuvre de Ryô Ikuemi. D’autant qu’elle revient ici sur un personnage central de son récit, et certainement le plus intrigant. On découvre une Kanna presque transparente, toujours ailleurs et ne se liant que superficiellement aux autres. Si le lecteur connaît les raisons de son comportement, ce n’est pas le cas des personnages centraux de l’épisode. Cherchant pour une raison ou pour une autre à se rapprocher d’elle, vont-ils percer l’énigme qu’elle constitue ? Et vont-ils l’aider à reprendre goût à la vie et à faire le deuil de son ami d’enfance Haruta ? Ce n’est pas gagné, surtout si l’on considère les sentiments de Momoka, qui amènent une couleur bien sombre à ce chapitre, et notamment aux dernières pages de ce tome. Cette petite touche, due au personnage que je décriais plus haut, fait toute l’originalité de ce nouvel épisode et donne envie de vite découvrir la suite des événements. Pour cela, j’en viendrais presque à apprécier Momoka (comme quoi).

Curieux de voir comment va évoluer la situation, j’attends évidemment la sortie du volume 7 de Puzzle avec impatience. Rendez-vous le 13 avril 2011 pour partager un nouveau moment de vie auprès des personnages de Ryô Ikuemi.

Ajouter un commentaire